Beauté naturelle

Déodorant naturel maison aux huiles essentiellesTemps de lecture moyen : 10 min

14 décembre 2019

Suite à de nombreuses demandes, voici mes alternatives aux déo classiques pour un déodorant naturel maison qui est sain, efficace, bon pour nous et notre planète… et adapté à toutes les bourses.

Dans ma salle de bain, j’ai plein de pots et flacons avec des cosmétiques solides ou maison pour des raisons écologiques et de santé. Au début je suis passé à des produits vendus par des marques engagées que j’adore et dont je t’ai déjà parlé dans mon article sur les huiles essentielles dans une démarche écologique/ZD. Mais petit à petit, je veux maîtriser la composition de mes produits, leur coût et parfois juste varier les plaisir en changeant leur parfum par exemple. Je te parle de ces deux possibilités pour que tu fasses le choix qui te ressemble.

1. Déodorant naturel solide ou fait maison ?

Pendant des années j’ai utilisé exclusivement un déodorant solide au palmarosa (celui-là). Je le trouve :

  • Efficace en toute situation
  • Facile à utiliser : Il suffit de le mouiller à l’eau du robinet et de le passer sous le bras pour déposer une fine couche de crème.
  • Facile à emmener en vacances, en déplacement. Hop dans un gant de toilette, il passe partout, ne coule pas, ne casse pas, ne se fait pas saisir par les douanes.
  • Economique au sens où il dure longtemps, même si l’achat initial peut rebuter.

Aujourd’hui, j’utilise la plupart du temps une recette qui m’a été transmise par un couple de sportifs que j’embrasse bien fort. Je le trouve :

  • Facile à réaliser. Une fois qu’on l’a fait une fois, on est un pro.
  • Efficace
  • Facile à utiliser : Il suffit de mettre un peu de pâte sur son index et masser sous son bras. S’il est trop dur, je frotte un peu avec mon doigt car il fond vite au contact de la chaleur de la peau. S’il ramollit trop, il suffit de le mettre au frigo pour le solidifier.
  • Economique vu le prix et la quantité des ingrédients de base, même en les choisissant de très bonne qualité.
  • Par contre en vadrouille je préfère retourner sur mon cosmétique solide qui reste plus stable à haute température et qui ne nécessite pas de verre pour le transport.

Les deux ont une composition proche. Ils sont naturels, biodégradables, fabriqués en France…

2. Quelles huiles essentielles pour mon déodorant naturel maison ?

Palmarosa ou Géranium ?

Le géranium apportera un touche florale.

Le Palmarosa, Cymbopogon martinii est aussi appelé « Géranium des Indes ». Son parfum et l’aspect de ses fleurs fait penser au Géranium bourbon, rosat ou odorant Pélargonium graveolens.

Les deux ont une odeur proche, même si le Palmarosa est plus intense car sa proportion de géraniol est plus élevé. Elles sont toutes deux anti-infectieuses grâce aux alcools monoterpéniques qui les composent.

Je préfère le Géranium quand même pour 2 raisons : La première est qu’elle stoppe les saignements et favorise la cicatrisation (ce qui est chouette pour le rasage des aisselles). La seconde est que j’arrive à la trouver d’excellente qualité avec une chaîne de production éthique.

Lavande et Tea Tree

L'association Lavande/Tea tree apportera une action purifiante.

Pour une autre version avec des huiles essentielles que tu as déjà sûrement dans ton aromathèque, je te propose ce mélange que j’affectionne : Lavande/Tea tree

Ces huiles essentielles sont toutes deux anti-infectieuses et cicatrisantes avec des vertus désodorisantes. La lavande fine (vraie, officinale) a une odeur florale qui équilibrera le parfum un peu médicinal du Tea tree. Dans mon gel antibactérien maison ou dans un déodorant, je fais un mélange tant pour tant des deux huiles essentielles.

Je veux des huiles essentielles de qualité pour mon déodorant naturel maison

Tu voudrais te construire ta trousse naturelle avec des huiles essentielles pour pouvoir faire tes cosmétiques, tes produits ménager et prendre soin des tiens ? Je te propose :

3. Des ingrédients simples et naturels pour mon déodorant naturel maison

Huile de Coco

Je prends de l’huile de coco de cuisine vierge extraite à froid (obtenue à partir de la chair fraîche du fruit avec donc de la vitamine E et des agents anti-bactériens) donc non désodorisée, et non fractionnée (sinon elle reste liquide).

Ici l’huile de coco nourrit la peau et joue un rôle anti-oxydant et anti-bactérien. Elle te servira à faire plein de choses pour ta peau, ou dans ta cuisine (avec modération).

Bicarbonate de soude

Je prends du bicarbonate de soude alimentaire. En effet, il est ultra fin et il n’y a pas d’aluminium dedans en raison d’une réglementation très stricte (à la différence du bicarbonate technique).

Il est très efficace contre les odeurs et régule le PH du déodorant.

Argile blanche

L’argile blanche kaolinite est douce, d’un pH neutre, utilisée pour ses propriétés décongestionnantes, purifiantes et assainissantes.

Ma grande tristesse est de ne pas la trouver en vrac… donc c’est un sachet plastique qui m’agace grandement dans cette recette. Si tu as la peau sensible, un mélange de bicarbonate et argile blanche, voire remplacer complètement le bicarbonate par de l’argile blanche sera sûrement nécessaire. Si tu supportes bien le bicarbonate en revanche, tu peux opter pour le packaging carton bon pour la planète (et ton porte-monnaie aussi se sentira plus léger).

Cire

Qu’elle soit d’abeille ou de fleur, la cire va donner au déodorant sa consistance solide. Et pour la peau, elle a la vertu de l’assouplir et de l’adoucir.

Fécule (maïs, arrow root…)

L’amidon va donner une texture soyeuse à ce mélange gras en raison de son extrême finesse de grain. Je la choisie bio avec cette pointe de déception sur l’emballage plastique une fois de plus.

A noter que les fécules alimentaires sont la plupart du temps contaminées par des bactéries. Dans un usage alimentaire où les préparations sont cuites, cela ne représente aucun risque. Dans les cosmétiques en revanche, pour éviter le développement de germes quand on conserve un produit longtemps, il est parfois recommandé de les stériliser. Pour cela, tu peux la placer dans un bocal (préalablement stérilisé) ouvert au four à basse température (120 à 140°C) pour plusieurs heures (de 4 à 8h selon les sources) avant de refermer. Honnêtement, je préfère nettement faire de petites quantités que je termine vite.

Conservateur (?)

Je fais le choix de ne pas ajouter à ma recette de conservateur. Encore une fois, je préfère faire de petites quantités que je termine vite. De plus, je suis sereine avec mon choix d’huiles essentielles avec des propriétés anti-infectieuses.

Mais si tu y tiens, tu as sans doute entendu parler de la vitamine E. C’est un conservateur naturel pour protéger les huiles et beurres du rancissement. Cela peut donc prolonger la durée de conservation de ta préparation, même si une huile de coco de bonne qualité en contiendra naturellement un peu. Avec l’essor de la cosmétique maison, tu en trouves de plus en plus facilement.

4. La recette de mon déodorant naturel fait maison

Le matériel

  • une balance au gramme près
  • pot cosmétique en verre* de 50g ou un étui stick déodorant vide (mais personnellement je refuse le plastique)
  • un contenant en porcelaine*
  • bain marie (ou Vitaliseur de Marion)
  • fouet inox*
  • cuillère inox ou bambou*

*NB : Avec de l’argile, j’utilise au maximum des contenants et ustensiles en bois, en porcelaine ou en verre pour éviter les échanges cationiques.

Les ingrédients

  • 25g d’huile de coco
  • 15g de bicarbonate alimentaire ultra fin
    • ou 15g d’un mélange bicarbonate et argile blanche pour peau sensible
    • ou 15g d’argile blanche pour peau très sensible (NB : le volume d’ingrédient est très différent mais cela ne pose aucun problème de consistance finale)
  • 10g de fécule (maïs, arrow root…)
  • 2g de cire (abeille ou fleurs pour les vegan)
  • 5 gouttes d’huile essentielle
Retrouve le pas-à-pas décrit par étapes pour réaliser ton déodorant naturel maison !

Les étapes

  1. Désinfecter tous les ustensiles et contenant à l’alcool (et si besoin stériliser la fécule).
  2. Faire fondre l’huile de coco et la cire au bain-marie.
  3. Bien mélanger puis ajouter la fécule.
  4. A nouveau mélanger puis ajouter le bicarbonate.
  5. Mélanger encore puis transvaser dans un récipient à température ambiante pour faire baisser la température du mélange sous 40°C (environ).
  6. A partir de maintenant il faut bien mélanger sans arrêt car le mélange va refroidir très vite !
  7. Ajouter la ou les huiles essentielles.
  8. Verser dans un contenant de conservation.
Le déodorant naturel maison avec du bicarbonate uniquement sera très lisse avec un grain fin, alors que celui avec de l'argile uniquement sera plus pâteux. A toi de choisir l'une ou l'autre approche ou de mélanger !

On m’a dit que le mélange se conserve 6 mois. Vu la quantité il sera terminé avant. Tu peux doubler les doses pour avoir une durée plus importante et moins de préparations sur l’année, surtout si vous êtes 2 à l’utiliser.

5. Le déodorant naturel maison m’a plu ! Je veux être accompagné(e) pour faire mes autres produits.

Si ton objectif est de faire d’autres produits cosmétiques maison et que tu ne trouves pas ton bonheur sur le blog…

Aurélie Jouan propose un accompagnement en ligne sur la thématique Mes indispensables au naturel. En utilisant ce lien pour commander tu soutiendras le blog ❤️ en te faisant du bien ainsi qu’à la planète .

Tu as aimé fabriquer ce produit ? Apprends maintenant à faire une crème hydratante, un dentifrice, un shampoing/gel douche... et bien plus car c'est ACCESSIBLE !
par Aurélie JOUAN, Wonder Green Woman & Coach

Tu apprendras à fabriquer à base d’ingrédients biologiques ou naturels, 100% efficaces, totalement biodégradables et non toxiques pour la santé :

  • Une crème hydratante multi-usage
  • Un dentifrice moussant blanchissant
  • Un shampoing/Gel douche 2 en 1

Ces recettes sont adaptées aux végétaliens ❤️

Et pour avoir accès à tous ces ateliers, c’est par ici.


Logo du blog Une Goutte, Ça Pousse

Bien-être     Maison propre     Beauté naturelle     Lifestyle    Alimentation saine

💻 Acheter des Huiles essentielles doTERRA   💻 Mener sa Détox

📍 Suivre un Atelier 📍 S’offrir un soin bien-être


Tu n’aimes ni les mauvaises odeurs, ni les produits toxiques 🦠, mais tu aimes cet article ❤️ ?

Clique sur l’image pour recevoir gratuitement ma newsletter tous les 15 jours. Pour des exemples inédits tirés de ma pratique et les nouveautés articles, vidéos, événements… Image

Abonne-toi à la newsletter du blog Une Goutte, Ça Pousse

Vous pourriez aussi aimer

Encore aucun commentaire ? Partage-moi tes réactions

Ecrire une réponse

Après soumission d'un commentaire, compte un court délai avant publication sur le blog.

Pourquoi ? Pour supprimer le spam et les messages publicitaires indésirables (eh oui). Sache que je fais mon maximum pour publier et répondre à vos réactions le plus rapidement possible !

leo. sed felis id neque. eleifend