Se lancer

Une huile essentielle, qu’est ce que c’est ?Temps de lecture moyen : 6 min

21 janvier 2019

On a tous et toutes entendu parler des huiles essentielles mais parfois, ce n’est pas très clair ou l’on s’en fait une idée un peu faussée. Naturelles ou Synthétiques ? Médicament, poison ou placebo ? “Huile” ça veut dire corps gras ? Ici je veux te donner l’essentiel !

1. C’est dans la nature pour aider la plante

Les huiles essentielles sont des composés aromatiques au parfum prononcé qui sont naturellement présents dans les plantes (au niveau des graines, des racines, des tiges, de l’écorce, des feuilles, des fleurs, des fruits). Elles sont utiles à cette plante pour éloigner les prédateurs ou attirer des insectes, pour lutter contre les maladies ou se protéger du soleil par exemple.

Lorsque l'on regarde une feuille de menthe au microscope, on voit de petits sacs d'essence à sa surface.
Agrandissement d’une feuille de menthe au microscope Source photo NAHA.org – Site de la National Association for Holistic Aromatherapy

Tu as sûrement déjà frotté une feuille de menthe dans ta main, ou épluché une mandarine… Et bien bravo, tu as déjà perçu les qualités aromatiques de ces huiles essentielles ! Tu vois ces petits sacs ? Et bien c’est cela qui donne l’odeur de menthe sur tes doigts !

2. Toute cette puissance à ta portée

Les huiles essentielles sont utilisées depuis des milliers d’années en Egypte, en Chine, en Grèce, en Inde et en Mésopotamie. Nous les avons re-découvertes en France seulement au début du 20e siècle.

Elles sont le résultat d’une extraction mécanique ou d’une distillation de tout ou partie de la plante. Elles sont très concentrées.

Menthe poivrée du jardin

500g de feuilles de menthe ont été utilisés pour produire 15ml d’huile essentielles de menthe

Tasse de Tisane à la camomille

Il faudrait boire 28 tasses de tisane à la camomille pour obtenir les mêmes bienfaits qu’une goutte d’huile essentielle de camomille

Tu l’as compris, les huiles essentielles sont puissantes. Garde donc à l’esprit que ce n’est pas une médecine douce. Il va falloir que ta pratique se fasse de manière informée et rigoureuse. Même si les plantes aromatiques ne sont pas toxiques, les huiles essentielles peuvent l’être suivant la dose et l’utilisation (d’un coup ou sur le long terme).

En revanche, quand on sait les utiliser, on peut profiter de leurs multiples propriétés:

Antibactérienne, Antivirale, Antibiotique, Cicatrisante, Désinfectante, Antioxydante, Analgésique, Anesthésique, Antalgique, Anti-infectieuse, Anti-inflammatoire, Antidépresseur, Antifongique, Antihistaminique, Antiparasitaire, Antiprotozoaire, Antipurugineuse, Antiseptique, Antispasmodique, Aquarétique, Astringente, Décongestionnante, Désodorisante, Digestive, Diurétique, Expectorante, Immunomodulatrice, Insecticide, Insectifuge, Larvicide, Lipolytique, Mucolytique, Neurotrope
Cette liste n’est pas exhaustive et chaque propriété n’est pas applicable à toutes les huiles essentielles.

3. Fausses idées sur les huiles essentielles

3.1. Des médicaments ?

Après avoir lu que les huiles essentielles ont par exemple des propriétés antibactérienne, antibiotique ou analgésique, peut-être que tu t’es fait la fausse idée qu’une huile essentielle est un médicament.

Un médicament est conçu pour traiter un symptôme alors qu’une huile essentielle s’adapte aux besoins de ton corps sans en remplacer les fonctions. Par exemple, tu ne cherches pas à sécher ton nez avec une huile essentielle quand tu as un rhume. Tu vas  chercher à aider ton système immunitaire.

Elles présentent également des atouts de tailles que l’on ne retrouve pas chez bien des médicaments :

  • Certaines ont des propriétés antivirales. Pourtant on a tous entendu la phrase “Il n’y a rien à faire, c’est un virus”. Pourquoi ? Parce que les virus se logent dans la cellule, alors que les bactéries restent en dehors de la cellule. Les huiles essentielles ayant la capacité de passer la membrane des cellules (contrairement aux médicaments), elles peuvent avoir ces propriétés antivirales. Par exemple l’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora) est l’allié parfait de ton corps en cas de grippe.
Les huiles essentielles passent à travers la membrane cellulaire. Elles peuvent donc avoir des propriétés antivirales.

Les huiles essentielles passent à travers la membrane cellulaire. Elles peuvent donc avoir des propriétés antivirales.

  • En raison des centaines de composés différents qu’elle contient, une huile essentielle est polyvalente. Dans la nature, elle va soutenir le processus de guérison de la plante, ou stimuler ses défenses, ou la soulager. Ce large spectre d’action n’est pas uniquement propre aux plantes et nous pouvons également en bénéficier. A titre d’exemple, quelques gouttes d’huile essentielle de Lavande officinale (Lavandula angustifolia) en diffusion aide mes enfants à se calmer le soir, mais aussi à faire cicatriser un petit bobo en application locale.
  • Elles n’entraînent pas de d’accoutumance, ce qui est très intéressant par exemple en cas de déprime.
  • Elles aident le corps à combattre les menaces sans développer de résistance.

3.2. Des huiles ?

On dit “huile”, mais attention ce ne sont pas du tout des corps gras ! Je l’ai dis plus haut, ce sont des composés aromatiques.

Premièrement, les huiles essentielles sont nettement plus stables dans le temps que les huiles végétales.

Elles sont solubles dans les corps gras (huiles végétales) et dans l’alcool, mais pas dans l’eau. C’est un point important à avoir en tête car tu les utiliseras souvent diluées dans une huile végétale. En revanche, tu ne vas jamais les mettre pures dans un bain par exemple (sinon les gouttes d’huiles flotteraient à la surface du bain sans se disperser).

Conclusion

Les huiles essentielles ne sont pas des “huiles” mais des composés aromatiques issues de plantes. Elles sont concentrées, polyvalentes et efficaces dans de multiples situations. Elles n’entraînent pas de dépendance et ne développent pas de résistance.

De la même manière que l’on ne prend pas un médicament sans le connaître ou se le faire conseiller par une personne compétente, on ne joue pas aux apprentis sorciers avec les huiles essentielles.

Pour aller plus loin

J’imagine que le risque de toxicité te fais te poser au moins 2 questions :

Ça tombe bien, j’y ai répondu dans des articles dédiés !

Si tu as d’autres questions, je t’invite à les ajouter en commentaires. Je me ferai une joie de te répondre !

Vous pourriez aussi aimer

Encore aucun commentaire ? Partage-moi tes réactions

Ecrire une réponse

Après soumission d'un commentaire, compte un court délai avant publication sur le blog.

Pourquoi ? Pour supprimer le spam et les messages publicitaires indésirables (eh oui). Sache que je fais mon maximum pour publier et répondre à vos réactions le plus rapidement possible !

Praesent in dictum ipsum justo felis libero. sem, elit.