Bien-être

Mon dentiste utilise des huiles essentiellesTemps de lecture moyen : 9 min

28 octobre 2020
Mon dentiste utilise les huiles essentielles : Le secret de mon sourire ?

Si tu me lis régulièrement…
Tu sais que je trouve des alliées dans les huiles essentielles dans beaucoup de domaines de ma vie : mon environnement, mon physique, mon état d’esprit… par exemple lors de ma dernière extraction de dent de sagesse.
Et tu sais aussi que j’aime m’entourer de professionnels qui partagent cette même conviction que la nature est capable de nous soutenir dans beaucoup de situations.
Alors je suis très heureuse aujourd’hui faire découvrir la vision et la pratique de mon dentiste qui utilise des huiles essentielles. Nous l’appelerons ici « Dr F. »

Dr. F. vous êtes mon dentiste et j’apprécie votre utilisation des huiles essentielles à votre cabinet. Pouvez-vous vous présenter pour les lecteurs d’Une Goutte, Ca Pousse ?

Dr F : « Je suis chirurgien-dentiste en France.
La santé buccodentaire est ma première priorité, ma thèse portait sur la prévention et je me suis d’ailleurs spécialisée dans la prophylaxie carieuse individuelle et parodontie. Passionnée par mon métier, par l’esthétique, j’aime dire que je construis des sourires.
Ma mission, assainir et sublimer le sourire de chacun
« 

Vous êtes la première dentiste que j’ai consultée qui utilise les huiles essentielles. Pouvez-vous nous dire ce qui vous a amenée à les introduire dans votre pratique ?

Dr F. : « J’utilise depuis fort longtemps les huiles essentielles en diffusion pour apaiser en salle d’attente et assainir l’air, notamment pendant les infections hivernales. Et en 2008, une formation professionnelle en aromathérapie dentaire m’a fait sauter le pas pour les utiliser en bouche au cabinet.

J’ai une approche classique et technique de la dentisterie mais j’aime utiliser des produits alternatifs comme les huiles essentielles, plus biocompatibles, lorsque cela est possible.
L’ensemble de ma pratique n’est pas « bio ». En effet, je n’utilise jamais de métaux en bouche, mais il y a forcément des produits de synthèse incontournables pour certains soins ou traitements. J’ai aussi recours à l’antibiothérapie lorsque cela est nécessaire.

Mais j’ai cette approche particulière de mes patients en bouche et au niveau émotionnel. C’est ce qui me conduit naturellement à recourir à l’aromathérapie ou à l’hypnose autour du soin traditionnel.« 

J’ai beaucoup apprécié l’attention que vous portiez à l’accueil de vos patients et à leur bien-être.

Pouvez-vous partager comment vous utilisez les huiles essentielles pour leur assurer une expérience douce et rassurante chez leur dentiste ?

Dr F. : « Il est important pour moi que mes patients arrivent au cabinet en confiance et qu’une attention particulière soit donné à leur confort. Je souhaite donc que le cabinet sente bon, l’odorat est pour moi un sens à chouchouter lors de l’accueil. Peut-être que j’y suis particulièrement sensible parce que je voulais être nez avant de choisir la voie de la médecine. (rires)

Si les parfums de synthèse peuvent être agréables, ils comportent souvent des éléments toxiques. Je préfère donc apporter une empreinte olfactive naturelle. J’ai mis en place un protocole de diffusion d’huiles essentielles par brumisation le matin, en début d’après-midi et le soir.

Mon dentiste utilise des huiles essentielles comme celle de Lavande qui possède des notes florales, poudrées et légères.

L’huile essentielle de Lavande ou de Lavandin

La plupart du temps, nous utilisons de la lavande ou du lavandin pour insuffler le calme et la détente au sein du cabinet. C’est très agréable du point de vue olfactif. Et cela permet aussi de se détacher de l’odeur classique d’un cabinet dentaire qui pourrait raviver des souvenirs désagréables ou des inquiétudes chez certains patients. »

C’est ce que j’explique souvent en conférence : Notre cerveau limbique qui analyse les odeurs est aussi le siège de la mémoire et des émotions. Une odeur peut donc nous amener à nous détendre très rapidement car l’accès au cerveau est direct. De plus, notre cerveau limbique va enregistrer cette odeur comme précurseur d’un état physique ou émotionnel particuliers.

Diffusez-vous d’autres huiles essentielles dans votre cabinet dentaire ?

Dr F. : « Oui en période hivernale ou en cas d’affluence (avant les mesures sanitaires actuelles), nous pouvons diffuser des huiles essentielles plus camphrées ou du niaouli par exemple. »

Nous savons que les huiles essentielles sont efficaces et pluridisciplinaires. Pouvez-vous nous partager quelques exemples d’utilisations dans vos soins dentaires ?

Dr F. : « Nos assistantes réalisent les préparations de certaines pâtes, ce qui nous permet d’en choisir la composition.

Mon dentiste utilise des huiles essentielles comme celle de Clou de Girofle qui possède des notes très épicées, boisées et de cuir

L’huile essentielle de Clou de Girofle

De manière classique, les dentistes utilisent l’eugénol de synthèse. Je choisis d’utiliser l’Eugenia caryophyllata de qualité biologique – plus communément appelée huile essentielle de clou de girofle – qui contient de l’eugénol naturel (75 à 90%1).

  • Je l’utilise pour son action antalgique et anesthésiante localement. Par exemple en cas de pulpite – la fameuse « rage de dent » – directement au coeur de la dent malade en fin d’intervention. Elle peut aussi soulager des douleurs post-chirurgie avec un retard de cicatrisation  en application locale.
  • Ces propriétés anti-infectieuses majeures me permettent de l’utiliser en pansement dentaire en l’associant à de l’oxyde de zinc ou en suivi post chirurgical d’alvéolite par exemple.
Mon dentiste utilise des huiles essentielles comme celles de mandarine et de clémentine qui possèdent des notes sucrées... sans sucre !

L’huile essentielle de mandarine ou de clémentine

L’huile essentielle de mandarine rouge ou de clémentine me sont utiles comme solvant dans les soins des racines. Par exemple pour désobstruer le canal déjà rempli d’une pâte d’obturation avant d’assainir une dent anciennement dévitalisée.

Je peux aussi utiliser l’huile essentielle directement pendant le soin.

Mon dentiste utilise des huiles essentielles comme celle de Menthe poivrée qui possède des notes mentholées, fraîches et herbacées.

L’huile essentielle de Menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée permet un meilleur confort du patient en pré-anesthésie en badigeonnant la zone avant la piqûre, la zone est désensibilisée et le patient ne sent pas la pénétration de l’aiguille.
J’y ai également recours pour faciliter les soins en cas de réflexe nauséeux du patient. Je peux utiliser un coton tige pour l’appliquer sur le voile du palais ou le dos de la langue. Le patient va profondément respirer avec mon accompagnement par la parole, avant de poursuivre les soins plus sereinement.

Mon dentiste utilise des huiles essentielles comme celle de Tea tree qui possède des notes herbacées, vertes et coriaces.

L’huile essentielle d’Arbre à thé ou Tea tree

J’ai également recours à l’huile essentielle d’arbre à thé, pour ses propriétés anti infectieuses bien connues, souvent en cas d’infection des muqueuses et d’abcès.

Mon dentiste utilise des huiles essentielles comme celle d'Hélichryse qui possède des notes herbacées, de miel et de foin

L’huile essentielle d’Hélichryse ou Immortelle

J’utilise parfois l’huile essentielle d’hélichryse sur une pulpe sur-enflammée car elle a des propriétés fibrinolytique (évite ou favorise la résorption des hématomes), cicatrisante et drainante. 
Aussi, en cas de consultation suite à un choc, je peux recommander de l’utiliser sur la zone traumatisée si pas de plaie ouverte pour traiter l’hématome en formation.

Cela est évident mais je tiens à le préciser : je suis extrêmement vigilante dans mes utilisations car les huiles essentielles sont puissantes et il existe un risque d’allergie. Je m’adapte à chacun de mes patients, notamment pour les plus jeunes. »

Dr. F., merci à vous d’avoir pris de votre temps pour partager votre pratique.

Cette interview a pour but de faire découvrir une pratique des huiles essentielles en cabinet dentaire. Les propos de l’auteur (Julie VIGNERON) et de l’interviewée (le Dr. F.) restent de leur responsabilité.
Les éléments, contenus, informations et opinions insérés et/ou exprimés sur ce site sont mis en ligne par Julie VIGNERON. Le Dr. F. ne s’engage nullement à contrôler ou à passer en revue le contenu du site qui ne relève pas de sa responsabilité.

Références :
1 Millet, F. Le Grand Guide des huiles essentielles, Marabout : Espagne, 2015 ; pp 274-275.


Logo du blog Une Goutte, Ça Pousse

Bien-être     Maison propre     Beauté naturelle     Lifestyle    Alimentation saine

💻 Acheter des Huiles essentielles doTERRA   💻 Mener sa Détox

💻 Suivre une Conférence 📍 S’offrir un soin bien-être


Tu aimes sourire 👩‍🔬 et tu aimes cet article ❤️ ?

Clique sur l’image pour recevoir gratuitement ma newsletter tous les 15 jours. Pour des exemples inédits tirés de ma pratique et les nouveautés articles, vidéos, événements…

Abonne-toi à la newsletter du blog Une Goutte, Ça Pousse

Vous pourriez aussi aimer

Encore aucun commentaire ? Partage-moi tes réactions

Ecrire une réponse

Après soumission d'un commentaire, compte un court délai avant publication sur le blog.

Pourquoi ? Pour supprimer le spam et les messages publicitaires indésirables (eh oui). Sache que je fais mon maximum pour publier et répondre à vos réactions le plus rapidement possible !

ante. risus ut id leo. pulvinar