Bien-être

Pour le nez bouché ou celui qui coule je sors mes huiles essentielles du rhume/de la rhinoTemps de lecture moyen : 9 min

11 octobre 2019
Nez bouché ou nez qui coule ? Comment me soulager ou soulager mon enfant avec des gestes simples et des huiles essentielles.

Avec les huiles essentielles du nez bouché ou qui coule, de la toux légère, du mal de gorge… je soulage mes enfants ou mon corps avec des gestes simples. Je ne me demande pas si c’est un rhume ou une rhino-pharyngite. J’utilise les mêmes gestes et protocoles simples en prévention pendant la saison froide et dès l’apparition de petits symptômes. En faisant cela, je suis actrice de mon bien-être, je suis plus autonome et je réserve les traitements conventionnels aux situations qui le réclament vraiment. Mon corps, mon environnement et le système de santé m’en sont certainement reconnaissants !

Rappel de mes gestes de prévention pendant la saison froide

Pourquoi attendre que toi ou tes enfants soient malades ? J’opte pour la prévention avec une routine Immunité pour les enfants et pour les adultes. En effet, nous pouvons agir sur la grande partie de nos facteurs de bonne santé : l’alimentation, le mouvement, le repos, la gestion du stress, la réduction des sources toxiques. Mais comme personne n’est parfait dans la mise en musique de ses bonnes résolutions (et moi c’est pareil), je choisis de soutenir les mécanismes naturels de mon corps avec des huiles essentielles.

Ma maison a aussi droit à son « protocole immunité » pour assainir l’air que nous respirons :

  • Je le dis souvent : j’aère tous les jours ma maison au moins 5mn. Et même en hiver, matin et soir si possible.
  • Et si un petit (ou grand) malade éternue à tous bouts de champs, je fais en plus des diffusions. Avec de l’huile essentielle de Citron par exemple pour que les autres habitants restent vaillants.

1. Pourquoi utiliser des huiles essentielles pour le nez bouché ou celui qui coule si la prévention n’a pas suffit ?

As-tu déjà entendu ton professionnel de santé te dire “Il n’y a rien à faire, c’est un virus” ? Ça m’est arrivé un paquet de fois. Je repartais alors avec une prescription de paracétamol et éventuellement quelques produits pour soulager mes autres symptômes.

Aujourd’hui grâce aux huiles essentielles je soulage mes symptômes et j’aide mon corps à combattre le virus. Comment ? Parce que les virus se logent dans la cellule, contrairement aux bactéries (et aux médicaments) qui restent en dehors de la cellule. Alors que les huiles essentielles passent à travers la membrane cellulaire. Elles peuvent donc avoir des propriétés antivirales.

Les huiles essentielles passent à travers la membrane cellulaire. Elles peuvent donc avoir des propriétés antivirales.

2. Comment utiliser des huiles essentielles pour le nez bouché ou celui qui coule si la prévention n’a pas suffit ?

2.1. Soutenir un système du corps plutôt que traiter un symptôme

Ce que j’aime avec les huiles essentielles, c’est que je n’ai pas besoin d’être médecin pour pouvoir avoir une action positive sur mon corps en prévention ou en curatif. En effet, avec une base de connaissances qui reste accessible, je sais quelles huiles essentielles simples ou synergies je peux utiliser par système de l’organisme :

  • Immunitaire
  • Digestif
  • Respiratoire
  • Nerveux
  • Peau…

Si j’ai un nez bouché ou un nez qui coule, pas besoin de savoir si c’est un rhume ou une rhino-pharyngite. Je vois que le système respiratoire est sollicité, et de manière moins visible, le système immunitaire.

2.2. Soutenir le Système immunitaire plutôt que chercher les huiles essentielles du nez bouché ou du nez qui coule

Pour ce qui est du système immunitaire, je vais poursuivre mon protocole immunité déjà en place depuis les premiers froids et/ou la rentrée scolaire.

Quelque soit le mal, appliquer sous les pieds une huile essentielle simple comme l’Encens ou une synergie protectrice comme On Guard – diluée avec de l’huile végétale – peut aider la réponse immunitaire du corps.

2.3. Soutenir le système respiratoire plutôt que chercher les huiles essentielles du nez bouché ou du nez qui coule

Nez bouché, nez qui coule…

Dans une pharmacie conventionnelle, on a un médicament pour chaque symptôme. Alors que dans ma pharmacie naturelle à la maison, j’ai des fioles d’huiles essentielles polyvalentes pour anticiper ou répondre à mes besoins.

Par exemple, dès qu’un nez est bouché, qu’il coule ou qu’il est juste sale, mon protocole est le même pour tout le monde :

  1. Nettoyer le nez régulièrement avec le Rhino Horn et un bon mouchage (usage unique de mouchoirs lavables +1 pour la planète).
  2. Faire boire plus d’eau que d’habitude pour favoriser une bonne évacuation de tout ce qui gêne le corps.
  3. Avoir une alimentation (encore) plus saine que d’habitude afin d’apporter de la vitalité pour mieux combattre le mal avec nos ressources internes.
  4. Diffuser la synergie respiratoire Air : Soit je mets une goutte du mélange pur sur le col du vêtement du petit (ou grand) malade pour une diffusion passive. Soit je fais une diffusion par brumisation qui aura le mérite de dégager les voies respiratoires de tout le monde (vapeur + huiles essentielles) et d’assainir l’air.

Si je fais ce protocole le matin avant le départ à l’école (col de vêtement), je vais le reproduire le soir avant le coucher (col de pyjama). Et toute la journée ou toute la nuit, la petite goutte diffuse.

Cela nous permet la plupart du temps de cantonner les symptômes à cela. Ils diminuent jusqu’à disparaître en 48h.

Que faire si les symptômes se font plus forts ?

Qu’est ce que j’entends par un symptôme « plus fort » ?

La toux

La toux, elle fait peur mais c’est bon pour toi ! En effet, c’est le mécanisme de ton corps pour sortir quelque chose qui gêne tes voies respiratoires. Si c’est du mucus en excès qui gêne, l’idée va être de fluidifier ces sécrétions au maximum pour qu’elles s’évacuent mieux. Donc je reprends le protocole qui accompagne cela à merveille :

hygiène nasale + hydratation + diffusion par brumisation du mélange respiratoire Air

Surtout en hiver où le chauffage assèche l’air intérieur, une toux d’irritation peut plus facilement apparaître. La diffusion par brumisation est alors très chouette.

Le mal de gorge

Cette gorge est probablement irritée par les belles chandelles de sécrétions nasales (soyons clairs : la morve) qui au lieu de sortir par les trous de nez, repart dans la gorge…

En tant qu’adulte, tu peux essayer une goutte d’huile essentielle de Citron à avaler doucement dans une cuillère de miel (en fin de repas ou entre 2 repas). Cela peut apaiser ta gorge tout en soutenant ta fonction respiratoire.

Et pour les petites et les grands, j’en reviens toujours à ce fameux protocole :

hygiène nasale + hydratation + diffusion par brumisation du mélange respiratoire Air

Comment faire si tu n’as pas le mélange respiratoire Air dont je te parle depuis le début ?

Je te conseille ce mélange car je trouve qu’il a un large spectre d’action. En plus il est facile à utiliser et ses bienfaits en diffusion le rendent accessible quasiment à tous. Pour te le procurer tu peux me contacter directement ou faire une commande par mon parrainage.

Tu ne veux pas commander Air ? Alors je te donne le mélange respiratoire de base pour moi : Eucalyptus radié, Tea tree et Citron. Je te conseille alors de faire attention à bien sélectionner ton fournisseur d’huiles essentielles. En effet, il me parait primordiale de s’assurer de la qualité du produit car son efficacité en découlera.

Je t’ai parlé dans cet article de 5 flacons d’huiles essentielles (Citron, Encens, Tea tree, On Guard, Air) qui se trouvent être dans un kit de 10 huiles IN-DIS-PEN-SA-BLES aux familles.  C’est la base de ma pharmacie naturelle à la maison. Elle me permet d’être dans la prévention de manière générale. Et réactive dès les premiers symptômes perçus chez moi ou mes enfants. Cela nous rend plus autonomes au quotidien, évite le stress du soir et du WE où tout est fermé, et réduit notre exposition aux produits synthétiques.

Voilà les conseils qui nous réussissent.

En tout état de cause, je ne suis pas professionnelle de santé. Et cet article ne peut se substituer à un avis médical. Donc je t’invite à ne pas attendre plus de 48h pour consulter dans le cas d’une non-diminution ou d’une aggravation des symptômes, ou juste si tu as une inquiétude.

Comment faire pour trouver la solution qui me convient ?

Si tu souhaites échanger davantage sur tes besoins et ceux de ta famille en termes de bien-être au naturel, j’ai ouvert des créneaux sur ma page Facebook. Tu remarqueras que ces RDV ne sont pas tarifés 🎁. Tu ne trouves pas ton bonheur en termes d’horaires ? Alors n’hésite pas à me contacter via la page Facebook ou le blog. Il y a toujours des solutions ! Surtout que Facebook n’est pas 100% au point pour faire le lien avec mon agenda Google… 😉

Et pour gagner en vitalité pour faire face aux attaques virales, pourquoi ne pas rejoindre notre groupe détox pour prendre soin de toi de l’intérieur, en groupe et en ligne ?

  • Automne – début le lundi 14 octobre 2019
  • Printemps – début le lundi 23 mars 2020

Tu n’aimes pas les chandelles 🕯 , mais tu aimes cet article ❤️ ?

Clique sur l’image pour recevoir gratuitement ma newsletter tous les 15 jours. Pour des exemples inédits tirés de ma pratique et les nouveautés articles, vidéos, événements…

Abonne-toi à la newsletter du blog Une Goutte, Ça Pousse

Vous pourriez aussi aimer

Encore aucun commentaire ? Partage-moi tes réactions

Ecrire une réponse

Après soumission d'un commentaire, compte un court délai avant publication sur le blog.

Pourquoi ? Pour supprimer le spam et les messages publicitaires indésirables (eh oui). Sache que je fais mon maximum pour publier et répondre à vos réactions le plus rapidement possible !

luctus adipiscing mattis accumsan elementum efficitur. risus Nullam id