Bien-être

Mon alternative au gel hydroalcoolique : un gel antibactérien maison aux huiles essentiellesTemps de lecture moyen : 9 min

21 janvier 2019
Mon gel antibactérien maison aux huiles essentielles de Lavande officinale et de Tea Trea est mon alternative au gel hydroalcoolique... et bien plus !

A la maison, nous nous lavons régulièrement les mains à l’eau avec un savon le plus simple et naturel possible. Mais dans certains cas, mon mari et moi utilisons un gel antibactérien maison aux huiles essentielles sur nos mains pour nous protéger des menaces saisonnières ou environnementales. C’est notre alternative au traditionnel gel hydroalcoolique car souvent ses composés chimiques sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens ou de favoriser certains cancers.

1. Pourquoi un gel antibactérien maison aux huiles essentielles comme alternative au gel hydroalcoolique ?

1.1. L’alternative naturelle pour se désinfecter les mains

Je me méfie des gels hydroalcooliques en raison de leur composition. Mais comme parfois en extérieur je ressens le besoin de me protéger des microbes, j’ai cherché une alternative naturelle. Les composants de cette recette sont naturels et peu nombreux (4). Ce sont les huiles essentielles qui lui permettent d’avoir une action sur les virus et les bactéries.

1.2. La facilité de réalisation de la recette

Tout d’abord, je suis persuadée que tu trouveras les ingrédients de cette recette facilement dans ton magasin bio ou par internet.

De plus, ces ingrédients sont aisément réutilisables pour d’autres besoins à la maison. Tu ne vas donc pas te retrouver avec un pot d’un ingrédient mono-usage rangé dans le fond d’un placard.

Enfin, il suffit de mélanger les ingrédients et de les conserver dans un récipient adapté. Avec un minimum d’équipement (qui encore une fois te servira pour de nombreux tutoriels), tu pourras réaliser aisément et rapidement cette recette.

1.3. La polyvalence d’utilisation

A la base, je cherchais juste cette alternative au gel hydroalcoolique. Mais j’ai trouvé bien plus avec cette petite recette.

1.3.1. Une aide pour que la peau agressée récupère rapidement

Tout d’abord, je ne sais pas si tu es un jeune parent, mais si c’est le cas, ce qui va suivre va te parler : Je me lave les mains 10 à 15 fois par jour minimum ! Pour toutes les occasions communes (en revenant de l’extérieur, avant et après manger, après le passage au petit coin etc.), mais en tant que parent c’est aussi après les changes, mouchages, ou autres débordements plus ponctuels (je passe les détails)…

Même si cela est nécessaire, c’est aussi parfois vraiment dur à encaisser pour ma peau, particulièrement en hiver. Alors je peux avoir recours sur quelques jours à ce gel aux huiles essentielles qui est tout doux pour ma peau. Grâce au choix d’huiles essentielles, il va l’aider à se régénérer, contrairement à l’eau calcaire, au savon et au gel hydroalcoolique. Le choix de l’huile végétale permet aussi de renforcer cette action.

1.3.2. Une action apaisante en cas de rougeurs ou crevasses liées à l’eczéma

De plus, j’ai régulièrement des poussées d’eczéma sur les mains. Dans ce cas également, ce gel m’est d’un grand secours pendant les quelques jours où la peau devient rouge, sèche, voire crevassée. Une sélection d’huiles essentielles apaisantes et qui soutiennent la régénération de la peau est alors un réel soulagement. Dans ce cas également, l’huile végétale sélectionnée peut avoir une action bénéfique.

2. Quelles huiles essentielles pour ce gel antibactérien maison, mon alternative au gel hydroalcoolique traditionnel ?

L'huile essentielle de Tea tree possède des notes herbacées, vertes et coriaces. Utilisées dans le gel antibactérien maison, ses propriétés bactéricide et antivirale en font une bonne alternative au gel hydroalcoolique et ses actions anti-inflammatoire et cicatrisante lui donnent des avantage non négligeable.

Le Tea Tree (Melaleuca alternifolia) aussi appelé Arbre à thé est une huile douce qui peut être utilisée avec les publics sensibles (bébé, enfant, femme enceinte et allaitante). Elle permet de se protéger contre les menaces saisonnières ou environnementales.

L'huile essentielle de lavande possède des notes florales, poudrées et légères.
Utilisées dans le gel antibactérien maison, ses propriétés anti-infectieuse en font une bonne alternative au gel hydroalcoolique et ses actions anti-inflammatoire et cicatrisante lui donnent des avantage non négligeable.

La Lavande officinale (Lavandula Angustifolia), aussi appelée Lavande fine ou Lavande vraie) est elle aussi une huile douce qui peut être utilisée avec les publics sensibles. Elle apaise les irritations et les imperfections de la peau.

Si son odeur t’incommode, tu peux la substituer par exemple par de l’huile essentielle d’Orange amer feuille (Citrus aurantium) aussi appelée Petit grain Bigarade. Attention alors à la photosensibilité.

Je te recommande d’acheter des huiles essentielles doTERRA de haute qualité par mon intermédiaire. J’ai rédigé un tutoriel de 1ère commande doTERRA. En commandant par mon lien, mon équipe et moi seront heureuses de t’offrir notre accompagnement personnalisé tout au long de ta pratique. Contacte moi au 06 71 91 71 57 pour en savoir plus.

3. Ce gel antibactérien maison aux huiles essentielles est facile et rapide à réaliser. Je ne me lasse pas de cette alternative au gel hydroalcoolique

J’ai trouvé cette recette sur mon wall Pinterest via une épingle du site Marie Claire Idées. Je l’ai retravaillée suite à l’élaboration de mon premier flacon pour que tu évites mes petites galères.

Seulement 4 ingrédients dont 2 huiles essentielles sont nécessaires pour la recette du gel antibactérien maison aux huiles essentielles. Pour doser, j'ai utilisé un mini verre mesureur, pour mélanger j'ai utilisé un contenant en inox et un mini fouet et pour transvaser une petite cuillère à verrine.
C'est très facile de réaliser cette alternative au gel hydroalcoolique.

3.1. Pour réaliser ce gel antibactérien, tu as besoin de :

3.1.1. Matériel de préparation et de conservation

  • Un récipient pour conserver la préparation (ici 100ml).
    • Le tuto initial suggère un contenant de 30ml, mais je trouve cela vraiment trop juste en quantité. J’ai donc opté pour une contenance de 100ml.
    • Je préfère le verre ou l’inox, mais je n’ai pas trouvé de solution satisfaisante qui soit pratique sans être trop fragile. J’ai donc pris un flacon en PET recyclable.  Partage en commentaire ton choix de contenant si tu le trouves pratique et écologique !
  • Des ustensiles pour réaliser la préparation et remplir le contenant.
    • Le tuto initial ne donnait pas de précision et c’est un peu dommage.
    • Premièrement, doser en ml les ingrédients sur de si petites quantités nécessite du matériel de dosage adapté. J’ai utilisé un mini verre mesureur et j’en suis assez satisfaite.
    • Deuxièmement, mélanger efficacement le gel n’est pas aisé avec une cuillère. J’ai utilisé un contenant en inox et un mini fouet en inox qui a fait toute la différence.
    • Troisièmement, mon contenant final est un petit flacon hyper pratique qui tient dans ta trousse. Mais il est bien compliqué à remplir avec du gel, même avec ma petite cuillère à verrine.
    • La prochaine fois j’essayerai dosage et remplissage avec une grosse seringue sans aiguille de 10ml. Partage toi aussi tes expériences en commentaire !

3.1.2. Seulement 4 ingrédients

  • 60 ml de gel d’aloe véra
    • Ce gel n’est pas gras. Tu peux donc vaquer à tes occupations rapidement après application car il pénètre vite tout en aidant à soulager les petits désagréments cutanés.
  • 10 ml d’huile végétale
    • J’aime l’huile d’amande douce car elle calme les démangeaisons et les inflammations de la peau tout en ayant des vertus cicatrisantes pour les éventuelles crevasses. Elle est également facile à trouver en magasin bio.
  • 2,5ml d’huiles essentielles
    • Tu obtiens ainsi une préparation avec une dilution à 3% qui est idéale pour un usage cosmétique sur le corps (ici les mains)
    • Je fais un tant pour tant d’huile essentielle de Lavande (Lavandula angustifolia) et d’huile essentielle de Tea tree (Melaleuca alternifolia)
    • Pour un codigoutte doTERRA 1ml=16gttes. 20 gouttes de chacune de ces 2 huiles essentielles suffisent donc.

3.2. Pas-à-pas pour fabriquer et conserver ton gel antibactérien :

Utilise un mini verre mesureur ou une seringue pour doser le gel d’aloe vera (en plusieurs fois) et l’huile végétale. Place les dans un petit récipient en verre ou en inox. Mélange ensuite au mini fouet jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Ajoute enfin les huiles essentielles et mélange à nouveau. Transvase ta préparation dans ton récipient de conservation en t’aidant d’une cuillère à verrine ou de la seringue. C’est prêt !

Je te conseille de conserver ton gel dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière. Pour ma part, c’est dans ma trousse de premier secours. Je l’utilise suffisamment rapidement pour ne pas me soucier de la date limite d’utilisation, mais le cas échéant je retiendrais la date la plus proche parmi celle des 4 ingrédients que j’ai utilisés.

4. Qui utilise ce gel antibactérien aux huiles essentielle comme alternative au gel hydroalcoolique à la maison ?

Si tu es enceinte ou allaitante, ce gel peut être utilisé sur les mains sans inquiétude si tu n’es pas allergique aux composants. En effet, les huiles essentielles sélectionnées sont très douces.

Pour mes enfants, je suis plus partagée car ils mettent encore leurs mains à la bouche ou dans les yeux. D’un côté, j’utilise ce gel pour désinfecter des mains potentiellement pleines de microbes et les huiles essentielles sélectionnées sont compatibles enfants. De l’autre, je ne veux pas qu’ils ingèrent la préparation ou s’en mette dans les yeux. Donc je fais un ratio bénéfice / risque pour me décider. Si je leur en mets, je surveille plus particulièrement où ils mettent leurs mains jusqu’au prochain lavage au savon. De la même façon, quand je m’en applique sur les mains, je fais attention à ne pas toucher leurs mains et leur visage par précaution. Je prenais d’ailleurs les mêmes précautions avec un gel hydroalcoolique du commerce.

J’ai écrit un article qui reprend les dilutions conseillées pour usage cutané si tu veux en savoir plus sur Comment utiliser les huiles essentielles ? Et pour ne rien rater de mes prochains tutos abonne-toi à ma newsletter qui t’apportera tous les 15 jours des propositions d’applications pratiques. Ainsi en tant qu’abonné, tu seras dans mes petits papiers pour orienter les articles vers les sujets qui t’intéressent ! 1, 2, 3, abonne-toi !

Vous pourriez aussi aimer

12 Commentaires

  • Répondre Chantal Bellerose 3 août 2019 à 15 h 58 min

    Je trouve étrange que vous recommandiez le Tea tree qui est déconseillé chez la femme enceinte, qui allaite et chez les bébés avant 3 ans…

    • Répondre Julie • Une Goutte, Ça Pousse 4 août 2019 à 23 h 07 min

      Bonsoir Chantal,

      Je vous remercie pour votre intérêt pour mon blog et le partage de votre interrogation.

      L’huile essentielle de Tea tree est une des huiles les plus utilisées, notamment en raison de ses propriétés bactéricides et anti-inflammatoires.
      Je ne sais pas quelle est votre source concernant l’existence/la nature/le degré de risques liés à l’HE de tee trea sur les publics sensibles.
      Dans mes recherches et formations, je ne vois pas de risque associé à ses principaux composants que sont le Terpinène-1-ol-4 et le Gamma-terpinène.
      A titre d’exemple, l’UFC-que-choisir a publié l’an dernier une étude comparative des substances toxiques dans les cosmétiques en accord avec ce que j’avance. Je vous mets ici le lien à toutes fins utiles : https://www.quechoisir.org/comparatif-ingredients-indesirables-n941/so-bio-etic-arbre-a-the-huile-essentielle-pi127673/

      C’est même l’HE que j’utilise le plus dans ma maison ; j’allaite encore mon fils 6 à 8 fois par jour et j’ai commencé à l’utiliser avec lui avant ses 2 ans quand le besoin s’est fait ressentir.
      Je suis très à l’aise pour la proposer à mon entourage si le besoin s’en fait sentir, même dans les cas que vous citez. Par contre, je recommande toujours :
      1. De faire un test de sensibilité avant utilisation car elle peut être irritante chez certaines personnes, même au sein d’une même famille/fratrie.
      2. De l’utiliser diluée sur la peau pour les publics sensibles

      En France, les principes de précautions véhiculés concernant les huiles essentielles sont extrêmement prudents.
      Chacun se fera son avis après information. Je conseille néanmoins de s’intéresser aux pratiques dans d’autres régions du monde pour relativiser cette position française.

      Avec mes meilleurs ondes, je vous souhaite une pratique en confiance pour profiter des bienfaits des HE.

  • Répondre Jan 26 septembre 2019 à 14 h 27 min

    Bonjour julie et oui je suis ta super fan 😁j adore ton blog il est super. Je viens pour une fois non pas poser des questions mais pour donner mon retour sur le gel antibactérien pour les mains.
    Au début je trouvais l odeur assez forte et maintenant je trouve que ça sent super bon, il laisse les mains douces et elles sentent bon longtemps. Concernant mon mari il aime beaucoup l odeur aussi, il m a juste dit que c était un peu gras (il s attendait à un produit sec comme le désinfectant chimique) maintenant il l utilise régulièrement et le gras ne dure que le temps que la peau imprègne. Résultat AU TOP. On est fan on va l utiliser tout l hiver. Je l essaye depuis hier sur mes pieds car j ai des crevasses aux talons. Merci encore pour cette super recette. J attends avec impatiente de nouvelles recettes.

    • Répondre Julie • Une Goutte, Ça Pousse 27 septembre 2019 à 13 h 42 min

      Bonjour Cindy,
      C’est très gentil à toi de prendre le temps de me faire ce retour !
      Je suis vraiment heureuse que cette recette te soit utile et que même le Papa s’y mette, Waouh !
      Je fais toujours des tests avec mes tutos avant d’en faire un article ; c’est pour cela que je prends mon temps pour partager. Mais ne t’inquiète pas, ils vont revenir 🙂
      Tu peux aussi poster en commentaire tes envies pour orienter mes prochaines publications (parce que je ne réalise pas toujours qu’il y a une demande pour un sujet en particuliers)
      Belle journée à toi et ta famille !

  • Répondre Sarah Thockler 9 mars 2020 à 23 h 03 min

    Bonjour Julie,
    Peut-on d après toi faire cette même recette en utilisant du on guard à la place de lavande et tea tree pour un usage familial ? Merci par avance pour ta réponse et merci tout court pour ton blog 😉

    • Répondre Julie • Une Goutte, Ça Pousse 10 mars 2020 à 9 h 59 min

      Bonjour Sarah,
      Je te remercie pour ton gentil commentaires sur le blog. Ça fait toujours chaud au cœur !
      Remplacer l’association Lavande/Tea tree par le mélange protecteur On Guard dans cette recette est tout à fait possible si tu recherches les propriétés protectrices.
      Je n’étais pas partie dessus à cause
      1. du fait que j’aime le côté réparateur et apaisant de la lavande pour les crevasses, les bobos, les irritations des mains.
      2. de la photosensibilité en raison des agrumes dans On Guard. Mais honnêtement en ce moment vu le temps pluvieux et gris, cela ne pose aucun problème de mon point de vue.

    • Répondre Virginie 28 mars 2020 à 17 h 49 min

      Bonjour
      Je suis une grande utilisatrice et fan des huiles essentielles, également formatrice cosmétique. Je tenais juste à vous mettre en garde car la formule de votre gel ne permet aucunement de se protéger efficacement contre les virus et bactérie.
      Il faut un alcool dilue a 70, donc avec de l’eau pour pénétrer la couche cellulaire des bactéries. Faite attention à vous car vous aurez l’impression d’être protégé sans l’être efficacement. Amicalement Virginie

      • Répondre Julie • Une Goutte, Ça Pousse 28 mars 2020 à 22 h 27 min

        Bonjour Virginie,
        Merci pour votre commentaire qui met en lumière là où nos opinions diffèrent.

        En effet l’utilisation de l’alcool est certes très efficace contre les menaces virales et bactériennes.
        Et je l’utilise pour désinfecter des objets (barre de caddie, poignée de portes etc.).

        Mais pour moi l’alcool, a aussi un effet très agressif sur la peau.
        > Il va abîmer la flore et la rendre plus fragile.
        > Il ne convient pas non plus aux peaux sensibles, irritées, à eczéma, à crevasse etc.
        De plus, si vous lisez Fabienne Millet, docteur en pharmacie diplômée en aromathérapie, dans son grand guide des huiles essentielles vous verrez qu’elle indique
        > que la destruction de bactérie est observée à partir d’une concentration de 1% en huile essentielle d’arbre à thé.
        > que par voie cutanée, l’activité anti-infectieuse (bactéricide, antivirale, antifongique) est efficace à partir d »un dilution de 2 à 5% en huile essentielle d’arbre à thé

        Faites votre mélange avec de l’alcool si vous le souhaitez.
        C’est d’ailleurs ce que propose doTERRA avec une brume purifiante au mélange protecteur On Guard.

        Bien à vous.

  • Répondre Dujardin Delphine 14 mars 2020 à 0 h 17 min

    Merci beaucoup pour ce blog très agréable à voir/lire et tellement riche en infos claires et très précises. Je viens de faire le gel et grâce à toute ces précisions c’est très réussi au premier coup! Par chance j’ai le même mini fouet et récipient ( cadeau qu’on m’avait fait) 😉
    Ça va bien servir parles temps qui courent surtout pour ma fille qui rechigne ferme pour se laver les mains. Merci encore.

    • Répondre Julie • Une Goutte, Ça Pousse 14 mars 2020 à 0 h 38 min

      Oh quel gentil commentaire Delphine ! Merci beaucoup.
      J’ai toujours énormément de joie de savoir que je suis utile dans d’autres maisons. C’est la raison de vivre de ce blog.
      Clin d’œil pour le matériel commun 😉
      Bons gestes barrière dans la bonne humeur avec votre choupette !

  • Répondre girod 14 mars 2020 à 7 h 56 min

    Bonjour,
    Merci pour cette mines d’or !!
    Puis je utiliser le melange Puriy pour faire mon gel hydro alcolique?
    Bonne journée à vous
    Eloïse

    • Répondre Julie • Une Goutte, Ça Pousse 14 mars 2020 à 9 h 11 min

      Bonjour Éloïse,
      Merci beaucoup pour ce généreux compliment.
      Le mélange Purify de doTERRA n’est pas mon favori pour ce gel. Je l’utilise en topique dans certains cas comme les piqûres de moustiques. En revanche pour le gel, je préfère rester sur le mélange protecteur On guard ou mon duo favori : lavande/tea tree.

    Ecrire une réponse

    Après soumission d'un commentaire, compte un court délai avant publication sur le blog.

    Pourquoi ? Pour supprimer le spam et les messages publicitaires indésirables (eh oui). Sache que je fais mon maximum pour publier et répondre à vos réactions le plus rapidement possible !

    ut pulvinar leo. nunc ut libero. et, facilisis ipsum quis, sed massa